CONSEILS

Courir quand les températures baissent – Spécial Automne et motivation

L’Automne est bel et bien arrivé. Les jours raccourcissent, les températures baissent et les entraînements doivent malgré tout continuer ! Courir quand les températures baissent : conséquences sur votre entraînement ? Comment s’échauffer et s’équiper ? Et surtout, comment rester motiver ? Nous allons voir dans cet article les points à ne pas manquer !

Courir quand les températures baissent : quelles sont les conséquences sur votre entraînement ?

Pollution et froid

Il est important de noter que le froid accentue la pollution. Il est donc impératif en hiver d’adapter son entraînement aux conditions de pollution (notamment en zones urbaines). Evitez les jours de pics ou entraînez vous différemment : sport en salle, renforcement musculaire, etc.

 

Les effets sur le cardio

Courir quand les températures baissent
Semi-marathon de Normandie

Bizarrement, vous serez plus performant quand les températures vont baisser. Des études ont démontré que les battements du coeur étaient moins rapides en dessous de 10°C. La baisse des températures est donc synonyme d’augmentation des performances. Un bon point pour rester motivé n’est-ce pas ?

L’échauffement quand les températures baissent

L’échauffement est primordial quand les températures baissent ! Augmentez de 5 à 10 minutes celui-ci. Vous devez vous sentir bien avant d’augmenter la vitesse et de commencer votre “réel” entraînement. N’hésitez pas à augmenter votre température corporelles en montant des escaliers ou une petites côtes par exemple.

A noter : pratiquez des exercices d’échauffement que vous connaissez et que vous maitrisez afin de ne pas vous blessez bêtement !

 

L’équipement quand les températures baissent

L’équipement est le 2e point à ne pas négliger. Optez pour la solution “couches superposées” :

  • Un tee-shirt moulant et respirant
  • Par dessus, optez pour un sweet ou un tee-shirt à manches longues
  • Si besoin, et en fonction du temps, ajoutez un imperméable

Pour le bas du corps, un simple collant de running devrait suffire. L’équipe bioravito.fr court en short quasiment toute l’année en agrémentant celui-ci de vêtements de contention pour éviter les bobos.

Enfin, n’oubliez pas que le jour se lève plus tard et qu’il se couche plus tôt. Si vous effectuez vos sorties tôt ou tard, n’oubliez pas d’optez pour un brassard réfléchissant. 

A noter en cas de grands froids : protégez également vos mains avec des gants et votre cou avec une écharpe adaptée.

L’hydratation et le froid

Avec les températures qui baissent, vous ressentirez de moins en moins la sensation de soif. Pourtant il est essentiel de continuer de s’hydrater en conséquence de votre effort.

Courir quand les températures baissent : rester motivé malgré le temps

Le plus dure, c’est peut-être tout simplement ce point ! Allez courir dans le froid, affronter la pluie et ne pas rester dans le canapé à regarder une série. Pourtant, croyez nous, vous vous sentirez encore mieux après une bonne sortie et la pause dans le canapé deviendra un réconfort d’autant plus appréciable !

Quelques astuces pour rester motiver :

  • Se rappeler pourquoi on s’entraîne (fixer un objectif est essentiel ! )
  • Alterner avec du sport d’intérieur (vélo d’appartement, tapis de course, basketball, etc.). Vous pourrez ainsi choisir et rester en forme si le temps n’est vraiment pas clément et votre motivation également
  • Se rappeler que la baisse des températures est synonyme de performance

A vos baskets !

En cas de manque de motivation, découvrez également la section : POSITIVE ATTITUDE !

 

Article écrit par Aurélie, illustratrice Freelance et fondatrice de bioravito.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *